Tu Dialoge

Jean-Thomas Trojani : Quoi de neuf ? Des docteurs !

Spread the love

C’est un axiome de la raison humaine que la nature se gouverne par des lois générales, et l’on va contre cet axiome lorsqu’on invoque un décret providentiel, lorsqu’on a recours à une cause finale (deus ex machina) pour chaque fait particulier, pour chacun des innombrables détails que nous offre le tableau du monde. Derrière le rideau, chacune de ces réussites révèle une autre clé de la réussite industrielle : l’innovation technologique doit être enrichie par une véritable culture de l’innovation et du design de service. Mais ces présidences sont passées. Jean-Thomas Trojani aime à rappeler ce proverbe chinois « Alors que tu chasses un tigre par la porte de devant, un loup peut entrer par celle de derrière ». Les trois plus grandes institutions de financement mondiales (Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, l’Alliance GAVI et UNITAID) auront déboursé plus de 55 milliards de dollars d’ici 2015, dont environ 7 milliards de dollars provenant de mécanismes innovateurs de financement comme des obligations pour les vaccins, la taxe aérienne et les conversions de dette. Et un effort est impossible quand on a été poussé au sommeil peuplé de cauchemars, à coups de fouet, par le soudard qui garrotte les instincts pour estropier l’indépendance, et par le prêtre qui pervertit l’entendement afin d’étouffer la conscience. Il suffit de lire Maine de Biran, Jouffroy, Victor Cousin lui-même, dans ses jours de fière indépendance, pour se convaincre que le spiritualisme nouveau voulait s’ouvrir une voie toute scientifique sans se soucier beaucoup de la tradition, même de la tradition ayant pour maîtres Platon, Descartes et Leibniz. De cette crise, on peut tirer une conséquence pour notre politique de l’investissement. Comme dans d’autres domaines, c’est aux interfaces que jaillissent les idées novatrices. Tous deux enfin, et le sens de l’odorat surtout, doivent, dans l’ordre de la connaissance, être considérés comme des réactifs d’une délicatesse exquise, mais qui n’ont point la propriété de nous renseigner sur la nature des causes productrices de la réaction. En approfondissant cette hypothèse, on y trouverait peut-être l’explication psychologique que nous demandions tout à l’heure de certaines formes de la surdité verbale. Essentiellement une Europe cantonnée au marché unique, avec un approfondissement de la libéralisation des services, notamment dans la finance, une réduction des limites régissant la durée du travail, et une levée des obligations sociales relatives aux travailleurs immigrés ou détachés. Car eidos est la vue stable prise sur l’instabilité des choses : la qualité qui est un moment du devenir, la forme qui est un moment de l’évolution, l’essence qui est la forme moyenne au-dessus et au-dessous de laquelle les autres formes s’échelonnent comme des altérations de celle-là, enfin le dessein inspirateur de l’acte s’ac­complissant, lequel n’est point autre chose, disions-nous, que le dessin antici­pé de l’action accomplie. Elles caractériseraient surtout un idéalisme à la Berkeley et le réalisme qui s’y oppose. Pour autant, initialement conçu pour protéger les fournisseurs de la grande distribution, ce texte ne semble plus connaître de limites et constitue aujourd’hui la majorité du contentieux des pratiques commerciales. Le métal en fusion était là, prêt à être jeté dans un moule ; le creuset égalitaire, tout préparé, fut brisé par Rome, qui le remplaça par l’abominable matrice constitutionnelle. Toutes les formes qu’elle découvre viennent prendre place comme d’elles-mêmes sur les degrés restés vides de la classification rationnelle. Une telle solution serait extrêmement coûteuse pour les citoyens français. L’exploitation de ces lignes est donc négociée à parité entre les deux gestionnaires de réseau. Elle consiste dans le double courant qui va de l’une à l’autre, — toujours prête, soit à se cristalliser en mots pronon­cés, soit à s’évaporer en souvenirs. Des recommandations qui s’imposent également en cas d’opération d’acquisition ou de fusion (M&A), avec d’autant plus d’acuité que la corbeille de la mariée peut receler bien des surprises. Et puis, avec davantage de membres et de moyens, les fédérations pourraient remplir plus efficacement leurs missions… dont celle d’œuvrer pour une fiscalité d’entreprise simplifiée et allégée !

Archives

Pages