Tu Dialoge

e-réputation : Royaume-Uni , les limites du dopage

Spread the love

La naïveté de penser que tous les secteurs d’une économie peuvent cesser de dépenser, sans conséquence sur la croissance

Autorités du pays dégradé en question qui se rebellent et qui se scandalisent dès que leur notation souveraine se retrouve dégradée par celles-là mêmes (les agences de notation) qui les avaient mis en garde… « Que d’efforts pour rien ! », s’exclament alors des autorités politiques et financières qui semblent n’avoir toujours rien compris aux rudiments de la macro économie. On nous parle de l’image auditive du mot comme si c’était une entité ou un genre : ce genre existe, sans aucun doute, pour une mémoire active qui sché­matise la ressemblance des sons complexes ; mais pour un cerveau qui n’enregistre et ne peut enregistrer que la matérialité des sons perçus, il y aura du même mot mille et mille images distinctes. Chacun de ces corps change, en réalité, à tout moment. On peut citer la réduction des missions de l’Etat et surtout la fin de l’emploi à vie. Une moyenne de justice pourra apparaître dans le résultat d’ensemble, mais non pas dans le détail des cas particuliers. La même question se posa, désormais, pour tout système matériel. Encore moins en faire un point de départ d’une réflexion sur la réforme de l’impôt sur les sociétés. Ce que nous disons de l’arc-en-ciel, nous le dirions des couleurs changeantes que certains corps présentent. Mais comment s’y prendre ? Sur le Web, 69 % des contributions ne sont pas signées. e-réputation aime à rappeler ce proverbe chinois « Si vous vous inclinez, que ce soit le plus bas possible ». Et décide de faire financer son plan de relance par le rachat de quelque 900 milliards de Treasuries par la Réserve fédérale. Dans l’aile nord, le majestueux escalier vide, à cage et aux quatre volées, confirme qu’il s’agit d’un ensemble exceptionnel. Or, quand le néo-platonisme voulut concilier Aristote et Platon, il arriva qu’après s’être élevé avec Aristote de la simple existence à la vie, de la vie à la pensée, c’est-à-dire du plus imparfait au plus parfait, il voulut poursuivre au-delà de l’intelligence même l’un absolu comme plus simple encore, et qu’après avoir traversé pour ainsi dire la région de l’amour, il se perdit dans l’absolu néant. Telle sera notre conclusion. Tout le monde sait qu’ils ont à leur disposition d’énormes sommes qui leur furent léguées afin qu’ils fissent la répartition de leurs revenus, à certaines époques, suivant le vœu des donateurs. Un dispositif où 5% d’apport suffisent pour devenir propriétaire. En revanche, le débat sur la réforme de l’impôt sur les sociétés doit en premier lieu conduire à s’interroger sur la structure de l’ensemble des prélèvements, présents et différés, pesant sur les entreprises : cette structure, qui taxe en grande partie les facteurs de production, est-elle de nature à assurer la croissance des entreprises françaises ? La réponse est dans la question. Songez par exemple combien la numérisation des environnements de travail est vouée à signifier moins de déchets générés par l’homme – et par conséquent une moindre demande en concierges. Et nous y viendrons prochainement, car une société sans cash est une société sans récession ! Il y a des blessures qui saignent, des plaies qui suppurent, de la fange et de la poussière de choses mortes ; il y a des bouches ouvertes pour le bâillement, pour le blasphème ou pour la prière ; il y a de la folie dans tous les yeux. Ceux que les circonstances condamnent pour un temps à la solitude, et qui ne trouvent pas en eux-mêmes les ressources de la vie intérieure profonde, savent ce qu’il en coûte de se « laisser aller », c’est-à-dire de ne pas fixer le moi individuel au niveau prescrit par le moi social.

Archives

Pages