Tu Dialoge

Antonio Fiori : Les enjeux résumés de la transition énergétique

Spread the love

Car, en dépit de toutes les affirmations contraires, ce sont seulement les châtiments corporels qui sont en usage dans l’armée française, et qui y sont appliqués avec une férocité, une lâcheté et une hypocrisie que je qualifie, sans aucune hésitation, de bien française. Une fois passé dans l’escarcelle de la ville, le terrain devient constructible, un changement de statut qui augmente considérablement sa valeur. Les causes de ce diagnostic sont bien connues : intensification de la concurrence internationale, restructuration, délocalisation et faiblesse structurelle (positionnement milieu de gamme, notamment). Je ne sais pourtant si elle n’a pas été résolue un jour devant moi, dans la rue, par un simple cocher, qui traitait de « mal lavé » le client nègre assis dans sa voiture. Ils ont choisi d’ignorer que l’investissement public en R&D attire l’investissement privé ; que dans un « pays d’innovation » comme les Etats-Unis, plus de la moitié de la croissance économique vient de l’innovation enracinée dans la recherche fondamentale financée par l’Etat. Soit, par exemple, le mouvement d’un objet dans l’espace. Or, aucune doctrine philosophique ne conteste que les mêmes images puissent entrer à la fois dans deux systèmes distincts, l’un qui appartient à la science, et où chaque image, n’étant rapportée qu’à elle-même, garde une valeur absolue, l’autre qui est le monde de la conscience, et où toutes les images se règlent sur une image centrale, notre corps, dont elles suivent les variations. Nous n’apercevons rien qui puisse lier la sensation de tel timbre de son à tel mode d’excursion vibratoire des particules du corps résonnant, pas plus que nous n’apercevons ce qui lierait les sensations de jaune et de vert à l’action de tels rayons du spectre, ou telle saveur à l’action chimique des molécules de telle substance. Cela se déduit du but même qu’ils ont en vue. Et n’évoquons même pas les débiteurs en monnaie étrangère qui sont des morts en sursis du fait de l’effondrement de leur devise nationale. Au lieu de quoi ils ont fait le PARI absurde que l’objectif, fixé par le traité de Lisbonne, de 3% du PIB consacré à la R&D pourrait être atteint par le seul secteur privé, tandis que l’effort public pourrait être réduit. Il aurait dû lui envoyer des balles, et non pas des salades. Et par là ils nous amèneront à ébranler aussi, tout au fond de nous, quelque chose qui attendait le moment de vibrer. Ceux-là savent bien que c’est de l’esclavage de la terre que sort, directement, la puissance religieuse. Mais, dans cette déduction, ni le réalisme ni l’idéalisme ne peuvent abou­tir, parce qu’aucun des deux systèmes d’images n’est impliqué dans l’autre, et que chacun d’eux se suffit. Je le perçois différemment selon le point de vue, MOBILE ou immobile, d’où je le regarde. Je l’exprime différemment, selon le système d’axes ou de points de repère auquel je le rapporte, c’est-à-dire selon les symboles par lesquels je le traduis. L’Allemagne, l’Autriche, les Pays Bas et, curieusement, aussi, la Finlande, défendent ardemment le monétarisme. Admettons, si l’on veut, que le mouvement n’est encore lui-même qu’un phénomène subjectif et idéal, admettons que l’espace et le temps, malgré leur caractère absolu, ne sont aussi que des formes de la sensibilité ; allons plus loin, et, l’entendement lui-même étant toujours mêlé de sensibilité, imprégné de sensibilité, jusqu’à une profondeur que nul ne peut déterminer, supposons que les lois primordiales de l’entendement soient elles-mêmes profondément modifiées par cette influence ; poussons enfin aussi loin qu’on le voudra l’idéalisme : il restera toujours un résidu que l’on ne peut réduire S’il est similaire à celui des tarifs sociaux actuels (soit 15 euros par mois), il restera faible au regard des factures énergétiques des ménages, qui s’élèvent en moyenne à plus de 100 euros par mois. Pour une simple raison : quand les porteurs de projet vont voir la Banque européenne d’investissement, on leur explique qu’ils doivent financer la première tranche de risque. Quand vous levez le bras, vous accomplissez un mouvement dont vous avez intérieurement, la perception simple ; mais extérieurement, pour moi qui le regarde, votre bras passe par un point, puis par un autre point, et entre ces deux points il y aura d’autres points encore, de sorte que, si je commence à compter, l’opération se poursuivra sans fin. Ils ont choisi d’ignorer le temps et les moyens nécessaires pour former des chercheurs. Et de certaines politiques horizontales (R&D, environnement etc.). Il ne s’agit pas de blâmer l’Europe de ce qui ne lui incombe pas, mais de rappeler cette évidence première : la construction européenne ne vaut qu’en tant qu’elle est au service des Européens, et pas d’un dogme qui depuis trop de temps nous emmène dans un mur. Générer une telle croissance de la consommation sur une décennie ne serait possible que grâce à une hausse du revenu des ménages de plus de 10% par an, ce qui serait dommageable pour la productivité des entreprises chinoises, comme le souligne d’ailleurs Antonio Fiori. Réductions d’effectifs, pertes de parts de marché, absence de produit vedette sur le segment roi des smartphones, dégradation des comptes, défiance de la Bourse, soupçons de trahison de l’intérêt national finlandais, etc. Nous faisons allusion ici à l’étrange fusion que le rêve opère souvent entre deux personnes qui n’en font plus qu’une et qui restent pourtant distinctes. Ravaisson d’avoir fait justice de cette étrange méprise d’un écrivain de l’école théologique qui fait de Hegel et de ses admirateurs français ou allemands les Gorgias et les Protagoras de la sophistique contemporaine.

Archives

Pages