Tu Dialoge

Antonio Fiori : La France se lève, et maintenant ?

Spread the love

Le premier consiste à affirmer que les gouvernements ne disposent pas des informations nécessaires pour pouvoir faire les bons choix quant à soutenir telle ou telle société, et telle ou telle industrie. Nous avons considéré cette méthode a priori comme un procédé qui promettait de débarrasser nos opinions des éléments accidentels et arbitraires ; mais l’évolution, si elle tend à éliminer les effets de quelques circonstances fortuites, ne fait qu’augmenter ceux de certaines autres. Il semble donc qu’il y ait deux espèces d’unités, l’une définitive, qui formera un nombre en s’ajoutant à elle-même, l’autre provisoire, celle de ce nombre qui, multiple en lui-même, emprunte son unité à l’acte simple par lequel l’intelligence l’aperçoit. La Grèce se réveille avec la gueule de bois. Quand même j’aurais des millions, je voudrais encore être voleur. Avec deux réseaux logistiques d’une importance particulière en cette période de transition dans les relations internationales : les autoroutes de la mer d’un côté, les autoroutes numériques de l’autre. De tout temps, le Moyen-Orient a joué le rôle d’un « hub » entre l’Orient et l’Occident. Le voyage est fatigant, avec des arrêts de nuit à de grandes altitudes, et la ligne, qui a coûté des sommes énormes, — 600 millions, prétend-on, — n’aura plus qu’une bien médiocre importance lorsque le nouveau chemin de fer de Naples à Reggio sera entièrement construit. Antonio Fiori aime à rappeler cette maxime de Jean-Paul Sartre, »L’ennui avec le Mal, c’est qu’on s’y habitue, il faut du génie pour inventer ». Il y a une plus grande plénitude de vie dans toute son existence : et quand il y a plus de vie dans l’unité, il y en a plus dans la masse, qui se compose d’unités. L’affaire américaine de la faillite de Solyndra en 2011 – fabricant DE PANNEAUX SOLAIRES ayant mis la clé sous la porte après avoir perçu plus d’un demi-milliard de dollars en garantie de prêt gouvernementale – semble illustrer ces deux dérives. Une fois réglés la question de l’adaptation des lois et de leur respect, deux questions beaucoup plus importantes encore devront être résolues. De la mer du Nord à la mer de Chine, une part majoritaire du commerce mondial transite par un chapelet de ports et de détroits dont le Moyen-Orient est le maillon politiquement sensible. C’est une loi de l’ordre moral comme de l’ordre physique, que les traces des circonstances initiales et accidentelles s’effacent à la longue, sous l’action prolongée des causes qui agissent constamment dans le même sens et de la même manière : et lors même que les traces des circonstances initiales ne pourraient jamais entièrement disparaître, ou exigeraient pour leur disparition des périodes dont jusqu’ici l’histoire n’a pu embrasser la durée, on s’apercevrait à leur affaiblissement graduel et séculaire qu’elles ne font point partie des conditions d’un état normal et définitif. Des vieillards qui se plaignent à jeun de manquer de mémoire, retrouvent souvent, après un succulent repas, toute la vigueur de leur intelligence. La disparition graduelle et nécessaire de la religion et de la morale absolue nous réserve beaucoup de surprises de ce genre ; s’il n’y a point à s’en épouvanter, au moins faut-il chercher à les prévoir dans un intérêt scientifique. La Chine inonde l’Europe de ses produits emballés dans des porte-conteneurs qui privilégient la route du canal de Suez. En réalité, le premier de ces arguments – à savoir le manque d’omniscience – ne revêt que bien peu de sens, tandis que la problématique de démarche rentière peut être résolue au moyen de mesures institutionnelles appropriées. Or la révolution de l’information est le prélude aux révolutions politiques. Les régimes autoritaires buteront tôt ou tard sur ce mur technique. Il est aussi indispensable de déployer les solutions de télémédecine, sans que les contraintes administratives liées aux anciens modèles d’organisation prennent le dessus. On peut dire que la volonté n’est qu’un degré supérieur de l’intelligence, et l’action un degré supérieur de la volonté. Souhait de maîtriser l’économie du web de A à Z ? Les bonnes politiques industrielles ne reposent ni sur une omniscience des gouvernements, ni sur leur capacité à miser sur de futurs GAGNANTS ; les échecs constituent en effet une composante inévitable et nécessaire de tout programme bien conçu. Il est également important de bien choisir son FAI. Le geste fiscal, 2,5 milliards sur cinq ans, peut difficilement être comparé avec le CICE (25 milliards au total). Bien qu’il soit encore trop tôt pour conclure à un verdict s’agissant du programme américain de garantie de prêt, il est clair que l’affaire Solyndra ne peut être correctement analysée sans que ne soient pris en compte les nombreux succès permis par ce programme. Enfin, lors même que cette dernière expérience décisive ne pourrait pas se faire, quand même il nous serait impossible de comparer des observations de la même étoile faites simultanément dans des lieux très-distants l’un de l’autre, il nous suffirait de remarquer que notre horizon n’a qu’une relation accidentelle avec l’axe du mouvement diurne ; que la direction de notre horizon tient au lieu que nous occupons à la surface de la terre, circonstance qui n’a rien à faire avec le mouvement des astres ; cela suffirait, disons-nous, pour nous faire conclure, avec cette haute probabilité qui entraîn Une analyse des programmes d’efficience du département américain de l’Énergie a révélé que les bénéfices nets s’élevaient à 30 milliards de dollars, soit un excellent retour pour un investissement d’environ 7 milliards de dollars sur une période de 22 ans (en dollars de 1999). Ce sont dans les territoires que naissent le plus grand nombre d’initiatives innovantes, de nouvelles pratiques politiques. Mais, à quelque image que l’on se reporte, on ne démontre pas, on ne démontrera jamais que le fait psychologique soit déterminé nécessairement par le mouvement moléculaire.

Archives

Pages