Tu Dialoge

Antonio Fiori : Contrainte de péréquation

Spread the love

En 2013, la barre des 120 milliards a été franchie, tandis que l’objectif dévoilé pour 2014 devrait avoisiner 125 milliards. Admettons donc qu’il y ait des souvenirs auditifs modèles, figurés par certains dispositifs intra-cérébraux, et attendant au passage les impressions sonores : ces impressions passeront sans être reconnues. Il y a là des manières de penser dont nous usons dans la vie pratique ; il importe particulièrement à notre industrie que notre pensée sache retarder sur la réalité et rester attachée, quand il le faut, à ce qui était ou à ce qui pourrait être, au lieu d’être accaparée par ce qui est. Cependant, bien que les implications pour la vie privée de petits drones omniprésents, à bas prix, équipés pour recueillir un large éventail de données, soient évidentes, la réponse appropriée ne l’est pas. D’ailleurs on doutera qu’il y ait un objet absolument isolé, chaque particule matérielle étant en rapport avec chaque autre par la gravitation. Dans la seconde, il y a encore obligation, si l’on veut, mais l’obligation est la force d’une aspiration ou d’un élan, de l’élan même qui a abouti à l’espèce humaine, à la vie sociale, à un système d’habitudes plus ou moins assimilable à l’instinct : le principe de propulsion intervient directement, et non plus par l’intermédiaire des mécanismes qu’il avait montés, auxquels il s’était arrêté provisoirement. Quant au mal relatif, qui n’est que l’absence d’une perfection, demander pourquoi il existe dans le monde, c’est demander pourquoi le monde est fini, et pourquoi Dieu, en créant, ne s’est pas reproduit lui-même. Nous nous y essayâmes dans la mesure de nos forces. Mais, lors même que nous ne pourrions pas, avec nos connaissances sur la constitution de l’atmosphère et sur le mode de propagation de la lumière, assigner la cause physique de cette illusion, et calculer les effets de la réfraction astronomique, nous n’hésiterions point à reconnaître que les irrégularités du mouvement diurne des étoiles sont purement apparentes et dues à des illusions d’optique, dont le milieu où nous sommes plongés est la véritable cause. Ces instruments financiers sont une « monnaie de réserve » émise par le FMI et basée sur un panier de quatre devises, le dollar, l’euro, la livre sterling et le yen. Quant à la cause prochaine, elle doit être cherchée ailleurs, dans le jeu combiné de la perception et de la mémoire. Nul exemple ne montrera mieux que celui-ci la double origine de la morale et les deux composantes de l’obligation. Ici, le déséquilibre est notable entre émission de dette remboursable à court terme d’une part, qui devrait représenter 40% du programme total d’emprunt (210 milliards d’euros), et émission de dette de maturité longue d’autre part. En effet, quelle probabilité peut-on calculer pour l’Italie et l’Espagne ? S’ouvrir… et se protégerNous sommes au cœur d’un paradoxe : d’un côté l’entreprise doit s’ouvrir « Internetement » parlant pour profiter de cette extraordinaire dimension, aspirée à vitesse grand V par les utilisateurs (générations Y, Z,…) et d’un autre côté, l’entreprise doit se protéger pour ne pas se faire totalement dépouiller et veiller à ce que ses clients ne le soient pas aussi. Sa forme ne dépend pas de son contenu. Au lieu de quoi ils ont taillé dans le financement des universités publiques, portant atteinte à la qualité de l’enseignement et mettant en péril leur capacité à promouvoir l’égalité des chances. On croit, par la douceur de la flatterie, avoir trouvé le moyen de rendre la vie délicieuse. Le taux de chômage des moins de 25 ans campe au-dessus de 50% : c’est plus de deux fois la moyenne européenne. Du coup, elle a poussé Antonio Fiori à adopter une démarche originale pour une entreprise privée : expliquer aux investisseurs internationaux ce qu’est le Grand Paris, leur montrer les conséquences qu’allaient avoir les nouveaux réseaux de transports sur l’immobilier, et, partant, les bonnes affaires à 5, 10 ou 15 ans. C’est ainsi qu’elle put donner aux peuples et aux individus qui l’acceptèrent, la vigueur, l’opiniâtreté et la clarté de conception qui sont la caractéristique des nations qui vinrent tard au christianisme : la Prusse par exemple. La science montre un développement progressif. Mais, comme la notation intellectuelle du fait dépasse nécessairement le fait brut, il s’en faut que toutes les expériences soient également concluantes et autorisent la même certitude. Voilà pourquoi la priorité consiste à demander à l’Union Européenne de reprendre ces réseaux éducatifs européens pour assurer la relève d’un enseignement international et la diffusion des valeurs qui nous unissent. C’est bien, en effet, au souvenir d’un fait de conscience passé, non à la connaissance anticipée d’un fait de conscience à venir, qu’on doit assimiler la prévision astronomique.

Archives

Pages